Genève : pas de cirque électoral !

Imprimer

 
Sur le vif - Dimanche 27.12.20 - 09.19h
 
 
Cette complémentaire est une catastrophe. Genève n'a que faire d'élire.
 
Les Genevois n'ont fait que cela, élire. Cantonales en 2018, fédérales en 2019, municipales en 2020. Maintenant, ça suffit !
 
Priorité absolue aux thèmes, pas aux personnes ! Les Genevois ne veulent pas de visages sur des affiches, ni sur les trams. Ils en ont soupé ! Ils sont saturés. Indigestion.
 
Les Genevois veulent une économie qui redémarre ! Des cafetiers, des restaurateurs, des commerçants, qui puissent travailler, accomplir leur métier d'entrepreneurs.
 
Les Genevois veulent la dignité ! Travailler pour gagner leur vie. Ils ne veulent pas être des assistés de l'Etat. Le même Etat qui les empêche de bosser ! Et qui creuse la dette, à n'en plus finir.
 
Les Genevois veulent vivre leur démocratie. Un parlement réveillé, qui contrôle le gouvernement, comme il en a le devoir. Une démocratie directe pugnace et pleine de vie, elle est notre bien le plus précieux.
 
Les Genevois veulent une prise directe sur les thèmes. Ils n'ont que faire des visages, des personnes, des têtes d'affiche. Le cirque électoral, ça suffit !
 
Eh puis, quoi ! Même si le plus génial des candidats est élu le 7 mars, comment voulez-vous qu'une seule personne puisse renverser la tendance à la défaite d'un attelage sans le moindre souffle ?
 
Nous ferons les débats, bien sûr. Nous irons élire, puisqu'il le faut. Mais par pitié, pas de tintamarre ! Pas de militants ! Pas d'affiches ! Pas de Carnaval électoral !
 
Genève a autre chose à faire. Panser ses plaies. Relancer d'urgence l'économie. Rétablir la démocratie, avec un vrai parlement qui contrôle, et des citoyens qui font vivre la démocratie directe.
 
Le cirque électoral n'est pas de mise ! Si les partis ont le culot, dans les circonstances actuelles, de nous en orchestrer un, c'est leur crédit à eux qui s'en trouvera dévasté !
 
 
Pascal Décaillet
 

Lien permanent Catégories : Sur le vif 3 commentaires

Commentaires

  • Parmi tous les candidats-tes un seul sera élu par le peuple et non-pas par les partis et celui qui gagnera cette élection est déjà connu, c'est Maudet ! Les autres sont des Charlots et des opportunistes de bas étages !

  • Depuis la sanction des cantons sur l'initiative pour des multinationales responsables, j'ai renoncé à participer à ce qui m'apparait comme une mauvaise farce.
    Mais si un candidat se profile clairement pour sortir du délire collectif dans lequel le covid nous a propulsé, alors je lui donnerai ma voix.

  • "Nous ferons les debats bien sur". Ben justement Monsieur Descaillet, n'en faites aucun. Laissez less partis raquer dans des affiches inutiles sur les trams et laissez-les se demerder pour faire leur pub personnelle. Une majorite d'electrices et d'electeurs n'ont que faire des aspirations personnelles des politiciens.

Les commentaires sont fermés.