Faites-vous des ennemis !

Imprimer

 
Sur le vif - Dimanche 10.01.21 - 14.20h
 
 
Il ne saurait exister de "liberté d'expression, mais...". Il faut la liberté d'expression, tout court.
 
Je suis partisan, depuis toujours, de la liberté d'expression la plus large possible. La seule chose que nous ayons à respecter, c'est la loi.
 
A part la loi ? Rien ! Tout le reste, c'est de l'autocensure. De la morale ambiante. De la poisse, dans nos surmois. Si nous y cédons, nous ne devons nous en prendre qu'à nous-mêmes : manque de courage, obédience face aux puissants et leurs cercles de courtisans, leurs copinages de carnotzets, peur des meutes. Ces dernières, immondes, se déclenchent pour un rien, alors on préfère renoncer à exprimer ce qu'on ressent en profondeur, on baste, pour éviter les vagues, et puis voilà.
 
On a tort ! La liberté d'expression est une conquête. Elle ne se quémande pas, elle s'arrache. Le prix à payer : solitude, mise à l'écart, chasse à courre par la cohorte de ceux qui pensent juste, douleurs d'estomac, nuits sans sommeil. C'est ça, le tarif.
 
Ne vous laissez surtout pas impressionner par les aimables correctifs de ceux qui, toute leur vie, n'ont jamais rien fait d'autre qu'arpenter les allées du pouvoir. Ceux-là, toujours, tenteront d'atténuer les antagonismes, prôner les vertus du "consensus", vous faire la leçon sur vos manières, jugées trop raides. Ils savent se tenir, ils ont appris, tout petits, ils tiennent à le rappeler. Regardez comme leurs mains sont propres, manucurées.
 
Si vous aspirez à vous exprimer dans l'espace public, je vous encourage à tout dire. Tout ce que vous avez sur le coeur. En respectant la loi. Mais sans vous laisser intimider par la force de nuisance de la doxa ambiante. Vous vous ferez des ennemis ? Et comment ! Si vous préférez n'avoir que des amis, taisez-vous.
 
 
Pascal Décaillet
 

Lien permanent Catégories : Sur le vif 6 commentaires

Commentaires

  • Nous avons une ennemie. La candidate de gauche, qui n'apprécie pas que nous lui faisions valoir que si elle était élue il lui parviendrait chaque semaine un dossier documentant la preuve de la présence durable sur territoire genevois d'un "sans-papier", soit d'une personne délinquante et, qu'en tant que magistrate, il lui appartiendrait de transmettre le dossier à la police ou au Procureur. Ce que nous n'avons pas l'obligation de faire et que nous ne ferrons pas.

    Nous lui avons aussi demandé comment Papyrus avait pu exister dès lors que les fonctionnaires cantonaux et fédéraux, qui ont traité des cas, avaient l'obligation légale de dénoncer à la police ou au Procureur chaque requérant Papyrus ?

    Nous nous sommes demandé s'il y avait une directive cantonale Maudet ? Une directive fédérale Sommaruga ?

    Pas de réponse.

    Nous avons une ennemie politique. Nous préférons cela à l'avoir comme amie politique. L'estomac et le sommeil se portent bien.

  • Ne resteront libres que ceux qui font usage de leur liberté.

  • C'est bien, on commence à comprendre de notre bord, qu'en face, il n'y a pas un adversaire, avec lequel on peut débattre, mais un ennemi qui veut nous détruire.
    Quand on voit des dizaines de millions de comptes et même des réseaux sociaux entiers disparaître en un jour dans le silence ou l'indifférence de la grosse presse, aussi prestement qu'un oligarque en disgrâce disparaissait d'une photo au côté de Staline, on réalise vraiment que nous sommes en guerre, oui en guerre. Certes pas encore avec des armes, mais en guerre, oui.
    Et si ce qui se passe aujourd'hui aux USA se répercute en Europe (Forbes appelle par exemple simplement à l'interdiction professionnelle des gens ayant travaillé avec Trump), on peut tout à fait imaginer que les blogs de droite hébergés en Suisse par la presse "Bilderberg" puissent à leur tour être purgés. Et quand il n'existera plus aucun espace de discussion, on cessera alors peut-être de vouloir discuter...

  • Monsieur Décaillet, on pourrait comparer votre ligne à celle du sénateur Ron Paul, droite affirmée mais toujours dans "le cercle de la raison". Hé bien, Twitter vient de liquider Ron Paul:

    https://presscalifornia.com/2021/01/11/facebook-shuts-down-ron-paul-let-that-sink-in-ron-paul/

    Peut-être aurait-il fallu protester quand les gens de droite affirmée, mais pas vraiment dans "cercle de la raison", étaient liquidés par Twitter et autres Facebook, pas parce que l'on était d'accord avec eux, mais par principe ?
    Là, c'est trop tard.

  • IMPORTANT:

    Tout citoyen digne de ce nom devrait s'intéresser au GREAT RESET ou si vous préférez "la grande réinitialisation", car c'est un projet titanesque dont le but est de changer complètement nos vies et notre civilisation. En fait, il a déjà commencé depuis longtemps (la cancel culture en fait partie par exemple). Ce qui nous attend désormais c'est l'estocade finale, mais chez nous quasiment personne n'est au courant.

    Ouvrez donc les yeux en lisant ce court article où vous apprendrez que le plan des mondialistes est le suivant, comme le dit Klaus Schwab, Président et fondateur du World Economic Forum, ou Forum de Davos.

    “« Beaucoup d’entre nous se demandent quand les choses vont revenir à la normale. La réponse est : jamais », « Cela n’arrivera pas parce que cela ne peut pas arriver »

    Voici l’article:

    https://www.cnip.fr/great-reset/

    Puis, si vous ne croyez toujours pas ce que vous avez lu, écoutez donc Klaus Schwab vous le dire de vive voix:

    https://www.youtube.com/watch?v=2Pa78aEyajc

    Et si ça ne vous suffit toujours pas, vérifiez par vous-mêmes dans le livre de Klaus Schwab (version française) que l'on peut télécharger ici gratuitement:

    https://drive.google.com/file/d/1r5omofAb7lvh8DzKwFhPIRQfKCDf3psU/view

    Ensuite, écrivez à la RTS pour demander aux journaleux de service pourqoi ils n'en parlent pas au JT et n'y consacrent pas au moins une émission Infrarouge (qui de toute façon serait biaisée comme toujours). Ils vous répondront que c'est une théorie du complot et qu'il ne faut pas diffuser de Fake News. Alors, complètement rassuré par la bonne parole, vous pourrez continuer à mener votre petite vie pépère, jusqu'à ce que ... mais ça c'est une autre histoire qui sera beaucoup mois drôle. Certains de l'autre côté de l'Atlantique viennent à peine de commencer à comprendre.

  • "Il est facile d'être communiste dans un pays libre, mais essayez d'être libre dans un pays communiste."

    https://twitter.com/lolaweb71/status/1348882760304386048

    Suivez-moi:

    https://twitter.com/lolaweb71

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel