Philippe Jaccottet (1925-2021) : l'homme qui transformait l'or... en or !

Imprimer

 
Sur le vif - Jeudi 25.02.21 - 12.35h
 
 
Philippe Jaccottet ! J'apprends à l'instant, comme nous tous, le décès de ce magnifique poète et immense traducteur. J'y reviendrai. Mais j'aimerais juste dire, là, tout ce que la littérature grecque et la littérature allemande doivent à ce passeur.
 
Les traductions de Jaccottet sont non seulement d'une rigoureuse conformité philologique au texte de départ, mais elles constituent, en tant que telles, des moments de poésie intense. Parce que le passeur a pesé chaque mot, pris le temps du choix, voulu que sa restitution soit à la fois même et autre. Cet homme a intensément vécu le mystère même de la traduction, qui est une singulière alchimie, puisqu'elle est transforme l'or... en or !
 
Oui, je reviendrai sur son travail de traducteur, qui m'a tant accompagné. Aucun helléniste, aucune germaniste, aucun amateur de poésie ne peut, en ce jour, se sentir autre qu'orphelin. Un magicien des mots nous a quittés.
 
 
Pascal Décaillet

Lien permanent Catégories : Sur le vif 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.