Logement : merci de penser à la classe moyenne !

Imprimer

 
Sur le vif - Samedi 10.04.21 - 08.54h
 
 
Logement : il est raisonnable et pertinent de songer aussi à la classe moyenne. Et de mettre une limite à la frénésie de "logements sociaux" imposée par la gauche idéologique à la Praille. Le projet de loi et la motion de la droite vont dans le bon sens.
 
Ponctionnée jusqu'à la moelle par la pression fiscale, ne bénéficiant d'aucune subvention, aucune assistance, n'étant là que pour cracher son pécule et le remettre à l'Etat, la classe moyenne doit avoir au moins - dans le premier temps d'une vaste reconquête de ses droits - la possibilité de trouver un logement à Genève.
 
Pendant ces deux ans de gouvernement de gauche, la droite genevoise, majoritaire au Parlement et surtout au sein du peuple (60% le 28 mars), doit se montrer inflexible, frontale et unie.
 
Dans les actes. Mais aussi, dans le vocabulaire : elle doit refuser de reprendre les mots de la gauche, à commencer par la liturgie verbale des Verts. Du courage, que diable !
 
Les deux prochaines années seront passionnantes.
 
 
Pascal Décaillet

Lien permanent Catégories : Sur le vif 1 commentaire

Commentaires

  • Je partage cette préoccupation mais si c'est pour assister à l'installation de "bobos" mondialistes arrogants comme c'est le cas dans les anciens quartiers populaires de Genève, non merci. Ce qui fait la force et le charme d'un quartier, c'est sa mixité sociale. Aujourd'hui, la cherté des loyers entraîne l'uniformisation des locataires et la vie de quartier meurt lentement mais sûrement. Je vois mal comment inverser cette tendance de fond...

Les commentaires sont fermés.