Les Verts : tous les pouvoirs !

Imprimer

 

Commentaire publié dans GHI - 05.05.21

 

Les Verts ? Ils ont maintenant, à Genève, d'innombrables leviers du pouvoir. Au Conseil d'Etat. Au Parlement. Dans une quantité de commissions. Au sein des régies publiques. Ils ont pour eux la presse, en pâmoison. L'air du temps. Le vent des modes. La doxa climatique, irréfutable.

 Ils nous imposent leur langage : "urgence climatique", "bilan carbone", "transition énergétique". Et les autres partis, bien penauds, bravaches, reprennent en chœur. Terrorisés par l’idée de déplaire aux Verts.

 Les Verts ne sont plus l'opposition, pour peu qu'ils l'aient jamais été. Ils sont le pouvoir. A Genève, ce dernier s'exerce dans la transversalité, l'horizontalité, l'infiltration. Et puis, ils recasent leurs anciens magistrats : quand vous cessez d'être Conseiller d'Etat Vert, vous continuez d'exercer le pouvoir, autrement.

Les Verts sont partout. Fort bien. A nous de les considérer comme le parti du pouvoir à Genève, un peu comparables à ce que furent les bons vieux radicaux vaudois dans les décennies d’après-guerre. Ils détiennent les manettes, tant mieux pour eux. A nous de les toiser, les critiquer, les juger. A nous de nous montrer particulièrement attentifs aux éventuels abus de ce pouvoir, là où il opère. Non parce qu’ils sont les Verts. Mais parce qu’ils sont le pouvoir. Et que tout pouvoir, quel qu’il soit, d’où qu’il vienne, doit nous inspirer lucidité, courage de nous opposer, et viscérale méfiance.

 

Pascal Décaillet

Lien permanent Catégories : Commentaires GHI 7 commentaires

Commentaires

  • Gouverner par la peur n'a jamais été une solution, et jusqu'à quand?

  • Les Verts c'est l'imposture et la trahison absolue! Des petites personnes sans scrupule qui épousent toutes les causes du moment pour en faire un programme politique sans aucune cohérence! Qui, chez les Verts, a pris le temps d'étudier l'historie de l'Univers, de la Terre, l'histoire des déplacements des plaques tectoniques et des climats? Comment l'eau et la vie sont apparues sur Terre, aucun d'autre eux, je vous rassure sans ça, ils verraient les choses autrement! Le problème majeur c'est la pollution de la terre, de l'eau et de l'air! La Terre connait des changement climatique depuis prés de 4'8 milliards d'années, et elle a toujours fait avec! Apparition de la biodiversité, disparition de la biodiversité, pareil depuis plus de 3 milliards d'années! Le fond de commerce des Verts, paniquer les gens pour qu'ils votent pour eux, et après l'écologie passe au second rang! Les Verts c'est un grand corps tout mou avec rien dedans, pas même un peu de matière grise! Je rirais d'une éruption majeur de Yellowstone ou de Toba la semaine prochaine! C'est bête on avait tout juste, et c'est quant même la fin de notre civilisation! On ne dicte pas de "programme Vert" à la Terre, elle fait comme elle veut!

  • Les verts ne sont pas un parti écologiste, ce sont les extrémistes de gauche, l'équivalent du parti communiste chinois et les globalistes réunis qu'il faut combattre tant leurs idées sont dangereuses pour la démocratie de notre beau pays au peuple souverain et nous ne serions pas étonnés de découvrir un jour ou l'autre prochain que leur accession à ce pouvoir si global et fulgurant n'eût pas été trafiqué...

  • @Walter Certes, gouverner par la peur n'est pas une solution, mais, hélas, cela a l'air de marcher!

  • Le problème pour les Verts sera comment ne pas devenir un parti UDC bis, un générique. Car si on veut le Vert veut consommer local (ne plus trop importer), ne plus voyager trop loin (surtout pas d'avion) et donc il n'aura plus de culture de l'autre, il vivra dans sa bulle style "Allemagne" du 16ème siècle avec plein de Princes (qui au passage sont devenus Protestants, contre Rome). Il me semble que les Verts vont devenir encore plus "racistes" et fermés que l'UDC, qui lui en Suisse a ce côté aussi libéral. J'ignore comment cela va se terminer avec plein d'alliances dites contre nature. Je pense que de plus en plus de gens vont se désintéresser de cette politique de plus en plus complexe (regardons les votations de juin au niveau fédéral, un cahier de plus de 50 pages qui n'est même pas à jour).

  • Il y a des jours où j'ai un petit côté "prophète", car on a appris ce samedi exactement ce que je disais, sauf que mon poste datait du 7 mai et pas du 8 mai. J'anticipe donc les nombreux problèmes pour les Verts à venir (racisme, sectarisme, manque de logique...). On est très loin de l'Internationale socialiste ou de l'Universalisme catholique, dans les deux cas avec une vision globale et pas hyper locale.
    "Eklat bei den deutschen Grünen"
    https://www.bazonline.ch/eklat-bei-den-deutschen-gruenen-577517814874

  • Les Verts sont les (futurs) miliciens du soft goulag climatisé. A cette question selon moi essentielle : quelle est la part de la nature et quelle est la part de l'activité humaine* dans les modifications climatiques, ils vous traitent de climato-sceptique, de réac', etc. Ils veulent nous imposer des dogmes, un credo, c'est-à-dire une religion. Les décisions ubuesques des élus Europe Ecologie Les Verts (EELV) chez nos cousins français renforcent ce sentiment.

    * Surtout depuis la révolution industrielle.

Les commentaires sont fermés.