Décevant, M. Dal Busco !

Imprimer

 
Sur le vif - Jeudi 20.05.21 - 15.03h
 
 
La circulation redevient insupportable à Genève, on sent la fin de crise. Le lundi 31 mai, le jour même où les bistrots rouvriront, le Pont du Mont-Blanc transformera Genève en enfer. Rafraîchissante coïncidence.
 
Il eût été trop simple, M. Dal Busco, de commencer les travaux pendant la crise Covid, alors que la circulation était moins pesante, sur Genève.
 
Il eût été trop simple de les commencer au début de l'été, laissant ainsi aux Genevois le répit de juin.
 
Il eût été trop simple d'éviter le collusion avec le redémarrage de l'économie.
 
Les Genevois, M. Dal Busco, ne vous reprochent pas d'entreprendre des travaux sur le Pont du Mont-Blanc.
 
Mais une quantité d'entre eux ne supportent plus le manque de coordination, de recul, de vision d'ensemble, de vos décisions. Elles tombent, l'une après l'autre, comme des couperets successifs. On ne sent ni empathie pour le brave automobiliste moyen, ni largeur de vue. Juste des ukases, égrenés sans état d'âme.
 
C'est décevant, M. Dal Busco. Très décevant. Le Docteur Faust avait vendu son âme au Diable. Auriez-vous vendu la vôtre à la doxa des Verts ?
 
 
Pascal Décaillet

Lien permanent Catégories : Sur le vif 3 commentaires

Commentaires

  • Certains hauts fonctionnaires sont dans leurs têtes, en vacances toute l'année! D'où l'expression "être au vert", en permanance!!!!

  • Il faut parfois faire un effort pour ne pas envier Singapour ou d'autres villes d'Asie où les travaux qui prennent une année ici se font en deux semaines.
    Il pourrait pourtant y avoir une entre-deux.

  • C’est. Dal bouchons qu’il faut l’appeler
    Toutes les décisions qu’il prend n’amène que des problèmes de plus
    Il devrait penser à changer de parti et virer pastèque
    N’oubliez d’éliminer les maillons faibles dans deux ans il y en a plusieurs

    Meilleures salutations

Les commentaires sont fermés.