PLR romand : bravo !

Imprimer

 
Sur le vif - Mardi 22.06.21 - 14.11h
 
 
De toutes mes mains de Shiva, j'applaudis le PLR romand, qui ose résister au catastrophique projet de réforme de l'orthographe !
 
Enfin, le monde politique se réveille. Plutôt que de s'engouffrer tête baissée dans les modes du moment. Juste pour être dans le coup.
 
La citoyenneté, ça passe aussi par la solitude. Le mot NON. Le contre-courant. La résistance aux vents dominants. L'affirmation de valeurs culturelles fortes. Autour de la langue, par exemple. Autour d'une esthétique du verbe, de la syntaxe. Autour d'une certaine idée de la phrase, son rythme, ses syllabes, ses silences.
 
Autour d'un respect pour les mots. Leur Histoire. Les traces laissées, qui portent sens, ici un circonflexe, là un tréma : comprendre ce qu'ils représentent, plutôt que les abolir, d'un trait ignare, barbare. L'inanité de ceux qui ne voient pas le monde avant leur naissance.
 
Que ce NON soit le prélude à beaucoup d'autres. Qu'il préface notre grande lutte contre les dogmes qu'on tente de nous imposer, côté climat, côté genre.
 
Soyons des hommes et des femmes libres. Aimons les textes. La musique. La prosodie. L'infinie précision d'où surgit parfois, si la grâce le veut, la poésie.
 
Laissons la génuflexion, la prosternation, les éternels échos recommencés, le plagiat des matrices du pouvoir, aux âmes faibles.
 
 
Pascal Décaillet

Lien permanent Catégories : Sur le vif 3 commentaires

Commentaires

  • Ce qui me rend perplexe, c'est de voir tout ce qui est à rebâtir maintenant à partir de cette covidémie et qu'on perde du temps et forcément de l'argent pour une modification orthographique dont l'impact me semble fort limité alors qu'il y a des dimensions humaines bien plus fondamentales à développer en pédagogie.

  • Le circonflexe suggère un léger ralentissement, comme dans maître.
    Sans circonflexe, sans cet alanguissement délicieux, il devient mètre ou mettre. Dommage.

    Et Noël deviendra-t-il Noèl? Ou Noelle?

  • Félicitations au PLR romand d'oser aller à contre-courant.
    Oui, maintenons la beauté, la richesse, les nuances et donc aussi, les difficultés de la langue française.

Les commentaires sont fermés.