Quand le Parlement dilapide l'argent du peuple

Imprimer

 
Sur le vif - Vendredi 01.10.21 - 10.31h
 
 
Le grand scandale, dans l'affaire du "milliard de cohésion" : cette somme colossale, 1,3 milliard pour être précis, est un arrêté. Donc, pas soumis à référendum !
 
Un cénacle de 246 personnes se permet donc de balancer 1,3 milliard d'argent des contribuables suisses à un club dont notre pays n'est même pas membre ! Et cette décision, éminemment litigieuse, ultra-sensible dans l'opinion publique, ne peut pas être remise en cause par le seul souverain qui vaille dans notre pays, le peuple.
 
Vous commencez à le comprendre, mon combat acharné pour la démocratie directe ?
 
 
Pascal Décaillet
 

Lien permanent Catégories : Sur le vif 1 commentaire

Commentaires

  • Si vrai et si juste !
    Il est navrant, consternant et révélateur de ne pas retrouver cette analyse autre part.
    Je partage totalement votre combat pour la démocratie directe, et ce, depuis avant 1992, déjà.

    Cordialement

Les commentaires sont fermés.