Oh, nanisme, quand tu nous tiens !

Imprimer

 
Sur le vif - Vendredi 08.10.21 - 17.11h
 
 
La présidentielle française, c'est dans six mois. Elle s'est toujours jouée au dernier moment : les dernières semaines, voire (81 et 88) les derniers jours. Jamais six mois avant !
 
C'est dire à quel point toute spéculation, à ce jour, est vaine.
 
On peut certes disserter sur tel mouvement d'opinion, en effet saisissant. Mais c'est la photographie d'un moment. Et non le vote.
 
Il peut se passer tellement de choses en six mois.
 
Tout le reste n'est que surexcitation de coquelets qui s'invitent entre eux - pour se hurler dessus - dans les chaînes germanopratines en continu. Oh, nanisme, quand tu laisses filer ta substance !
 
 
Pascal Décaillet

Lien permanent Catégories : Sur le vif 0 commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel