Bobos, vous nous les brisez !

Imprimer

 
Sur le vif - Mardi 02.11.21 - 14.53h
 
 
Arrêtez avec vos histoires de genre, de sexe, de couleur de peau ! On n'en peut plus ! En focalisant tout sur ces questions "sociétales", vous faites le jeu du vrai pouvoir en place, qui est économique et financier. Lisez Marx. Et, si c'est trop pour vous, lisez au moins Thucydide.
 
Vous faites le jeu du pouvoir. Vous envahissez l'espace public avec des problèmes qui ne sont absolument pas ceux de l'écrasante majorité des gens. Les vrais problèmes : pouvoir d'achat, retraites, primes maladie, loyers, prix de l'essence, prix des combustibles de chauffage, prix des médicaments, soins dentaires, solitude des aînés, chômage des jeunes, apprentissage, qualité de la formation, désarroi de nos paysans, fiscalité sur le travail écrasante. Sans compter le tabou numéro 1, dans les conversations des douillets bobos urbains : l'immigration.
 
Vous, vous nous parlez sexe. Théories du genre. Migrations d'un genre à l'autre. Ou alors, couleur de peau. Nous ne nions pas ces problèmes, et respectons tout humain ayant à en souffrir. Mais nous disons simplement que vous nous gavez, vous et les médias complices de votre invasion des consciences, à nous raconter toute la journée des histoires qui ne sont absolument pas celles du plus grand nombre.
 
Dans ces conditions, ne vous étonnez pas que le grand nombre, lui, décide de migrer vers des bannières politiques qui vous donnent des frissons. Et auxquelles votre seule réponse est d'évoquer misérablement les années trente. Des années, au demeurant, auxquelles vous ne connaissez rien. Vous ne les avez pas étudiées ! Vous n'émettez que des jugements moraux, péremptoires.
 
Avec votre mise en avant hystérique de questions "sociétales", vous creusez votre propre perte. Le grand public n'est pas dupe. Surtout celui qui souffre dans ses fins de mois. Vous pourrez, tant que vous voudrez, lui balancer des théories du genre, il voudra du pouvoir d'achat. Des impôts moins écrasants. Une préférence nationale. Une régulation drastique de l'immigration. Le grand public, plus vous le gavez avec vos slogans, plus il se raidira.
 
Ces mots vous heurtent ? Eh bien, heurtez-vous ! Choquez-vous ! Etranglez-vous d'indignation ! Drapez-vous de morale ! Et laissez-nous traiter les vraies questions, qui touchent concrètement le vrai peuple. Celui qui se lève, le matin, pour aller bosser. Et qui, avec angoisse, attend la fin du mois.
 
 
Pascal Décaillet
 

Lien permanent Catégories : Sur le vif 5 commentaires

Commentaires

  • Comme pour l'Urgence Climatique, les effets de genres sont un bon endoctrinement pour que la société en vienne à implorer, dans un proche futur, l'homme amélioré, l'homme et la femme génétiquement modifiés par le ""Biogen" ( cette contraction pour être à la mode).
    Le transgenre est un échantillon de la transformation mécanique (anatomique) Mais demain, elle sera au moins physiologique. Et quand on pourra procréer sans organes de reproduction, on se passera même de son aspect physique et humain. On se mettra à aimer son apparence mi humain mi animal ou peut-être mi minéral.

    Les mobilisations et le battage bruyant pour les genres sont un entrainement de soumission aux caprices de l'industrie du numérique et de la biologie. Avec de bons résultats pour la finance haute fréquence.

    Savent ils que pendant qu'ils soupent de ces artifices, les vrais maîtres du monde qui manipulent nos gouvernements - frileux, lâches et dociles - travaillent à privatiser le vivant de l'humain comme du monde animal et végétal?
    Ces groupies qui courent après les détails-mode, courent après les chimères comme elles courant après le mirage fatal.

    Tout cela est une duperie durable qui rapportera durablement.

    https://www.globalresearch.ca/global-blueprint-exposed-takeover-all-genetic-material-earth/5760314

  • Menu!

  • Exact ! Cela devient effectivement très très fatigant ... et Mme Dépraz l'explique aussi très bien !

  • Je suis de droite mais plus une droite radicale conservatrice quasi Amish que libérale. L’autre jour j’entendais dire Biden je crois sur CNN qu’il n’avait rien contre le capitalisme, bizarre pour un président de gauche. Je me demande parfois si de grands intellectuels libéraux, à la Economist, ou de l’école de Chicago n’ont pas pris un peu les homosexuels et autres minorités en otage, du style la gauche désormais va s’occuper de toutes les minorités et plus des pauvres. Les libéraux ont infiltré les socialistes. Il ne faut venir pleurer si les « pauvres » et quelques bourgeois qui n’ont rien compris au christianisme votent Zemmour (ah on en parle moins, peut-être le début de la fin) ou Le Pen. Bien vu des libéraux. Mais moi je reste conservateur chrétien jusqu’à ma mort car c’est de très loin le meilleur système, tout le reste ne vaut rien (socialisme, libéralisme ou extrémisme de droite à la Zemmour). Bref je milite pour un calvinisme radical et du PDC du passé. Créons un nouveau parti conservateur sur les valeurs et de centre-droite ? Une sorte de fusion du PBD et PDC. Mais un parti qui « gueule » pas des saints nitouches du centre. Vous suivez ?

  • Fusion entre PBD et PDC? Comment est-ce que l'addition de deux partis inaudibles et impuissants pourrait-elle créer quelquechose de puissant?

Les commentaires sont fermés.