Eric, ce cher cousin

Imprimer

 
Sur le vif - Vendredi 19.11.21 - 16.57h
 
 
La Tribune de Genève est beaucoup plus forte que je ne l'imaginais. Dans son édition d'aujourd'hui, elle me prête des liens, de l'ordre d'un "cousinage" intellectuel, avec Eric Zemmour. Elle m'apprend, sur moi-même, sur le façonnement de ma philosophie politique, sur mes racines historiques et spirituelles, sur mes milliers de lectures depuis l’adolescence, des choses que j'ignorais.
 
Elle est très forte, la TG, parce que je n'ai, depuis de longues années, pas dit ni écrit un seul mot sur Eric Zemmour. Cela doit faire une décennie, à vue de nez.
 
Elle est infiniment forte, la TG, parce que, depuis le début de la campagne médiatique fracassante de Zemmour, fin août de cette année, j'ai continué à ne pas dire un seul mot, pas écrire une seule ligne, sur ce confrère. Je ne lui ai pas consacré une seule seconde d'émission. Je n'ai pas prononcé son nom.
 
Alors, quoi ? J'aurais infiniment de choses à dire, vous vous en doutez. Un accord profond sur les notions de nation, de communauté d'appartenance, de rapport à l'Histoire, à la langue, à la culture. Mais, tout autant, un désaccord viscéral lorsque, par exemple, il dit que "L'Islam et l'islamisme, c'est la même chose".
 
Je n'aime pas, lorsqu'il parle de l'Islam. Je n'aime pas, lorsqu'il introduit dans la nation des prédominances d'ethnies. Je n'aime pas, lorsqu'il remue inutilement les cicatrices récentes de l'Histoire de France pour diviser. Je pense connaître aussi bien que lui l'Histoire de France, auxquelles s'ajoutent - me concernant - celles de l'Allemagne et de la Suisse.
 
Il y a, entre lui et moi, des zones de convergence, mais aussi de puissantes divergences. Il faudrait que j'y revienne largement, point par point. Je n'ai, pour l'heure, pas jugé bon de le faire. Pourquoi devrais-je me définir par rapport à un tiers ? Je préfère m'occuper, infatigablement, des vrais problèmes de mes compatriotes suisses.
 
Mais je félicite la Tribune de Genève, plus lucide que moi sur mon être profond, de m'avoir révélé la généalogie miraculeuse d'un "cousinage".
 
 
Pascal Décaillet
 

Lien permanent Catégories : Sur le vif 5 commentaires

Commentaires

  • Pascal, j’ai pensé la même chose. Je considère M. Bot comme étant de la même tendance qu’un Edwy Plenel. Son attaque sournoise je l‘ai ressentie comme vous. Et votre réaction ne me surprend guère. Je vous écrivait déjà que votre silence sur Zemmour était étrange. A présent il baisse à nouveau dans les sondages au profit de Marine Le Pen à qui il piquerait les voix. A mon sens ce n‘est que justice. En revanche Éric Zemmour est un vrai lanceur d‘alerte par rapport à une société en pleine déliquescence. Et oui, bien sûr, il y a problème avec l’Islam. C’est gros comme le nez au milieu du visage. Vous feriez bien de le reconnaître car la paix civile est bel et bien menacée. Il n’y a que Micheline Calmy Rey qui croit qu’il n’y a pas de problème d’intégration à Genève…

  • Cher Monsieru Décaillet, merci pour cette excellent billet qui nous montre à quel point tous nos médias sont vendus ... et les politiciens aussi: avant de voter, écoutez et partagez cette vidéo capitale autant que possible, vous n'en reviendrez pas:

    https://odysee.com/@Roms17:d/Le-monstre-de-la-vaccination-GAVI---immunit%C3%A9-juridique-!---Kla.tv:6

  • Il semble que la chasse aux sorcières a bel et bien commencé, entre autre, dans nos médias, mais aussi dans nos écoles et nos universités. Qui veulent absolument nous museler! Cela me rappelle la Révolution Culturelle dans les années 60 en Chine! J'étais tout mioche et bien je me rappelle avoir maintes et maintes fois entendu parler de cette Révolution Culturelle à la radio! Et en quoi consistait cette autre Révolution Communiste? Entre autre à dénoncer tout le monde, non seulement ces voisins, mais aussi ses parents, ses frères et soeurs! Pour semer la discorde et le chaos! Dans ce cas précis on veut simplement vous museler, mais on veut que vous vous mettiez vous même le bâillon sur la bouche! La TG nous apprenait il y a quelques jours qu'il y avait de plus en plus de violences dans nos écoles Et qu'en dit la gauche? Rien bien sûr! On va vers l'effondrement comme en France de tout le système éducatif, et la gauche regarde encore "le doigt du sage qui pourtant nous montre ............la lune"! Je suis heureux de voir en France un Brice Couturier, ancien de France Culture, parler comme nous, dénoncer le woke et l'inclusif! Notre université est autant contaminée que toutes les autres, il n'y manque aujourd'hui que la violence en continu, mais rassurons nous, les violents sont déjà là, ils se préparent à agir contre l'autre façon de penser! "NON le woke n'est pas un fantasme de "réac" c'est une révolution culturelle en marche "Brice Couturier" justement!

  • Je ne sais pas ce qui permet à Marc de me trouver un cousinage avec Mr Plenel sans doute aussi lointain que celui de Pascal Decaillet avec Eric Zemmour. Je ne suis pas un islamo-angéliste et je déteste le wokisme. Cet article qui n'est pas une attaque, ou alors bien tendre, aura permis à Pascal Décaillet de préciser sa pensée. Je n'en attendais pas tant. Je persiste à penser que son rapport à l'histoire et une forme de nostalgie inspirent une partie de sa pensée. J'ai écrit: Il " regrette l’effacement du boulangisme MCG à Genève, dit sa haine pour 68, son agacement face à la gauche qui défile et la nécessité pour la droite de partir de l’histoire pour construire son récit." Il n'y a là rien de faux, à écouter Mr Decaillet et à le lire sur ce blog et ailleurs. Et tout en commun avec Mr Zemmour sur ces points. Et donc sur ces points seulement... Je ne disais pas autre chose.

  • L'attentat le week end dernier aux USA, lors d'une parade de Noël, 6 morts 62 blessés, très peu commenté par les médias, nous montrent que certains ont aujourd'hui, et grâce à la gauche le droit de tuer!

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel