Le combat, toujours le combat !

Imprimer

 
Sur le vif - Dimanche 21.11.21 - 17.00h
 
 
Le retour de Cyril Aellen aux Finances, pour soutenir le rapport de majorité contre le projet de budget 2022 du Conseil d'Etat, est une excellente chose. Il sera opposé à trois rapporteurs de minorité, de gauche, lors du plénum décisif des 9 et 10 décembre.
 
Les intérêts supérieurs de notre Canton ont tout à gagner à une parole politique claire, de gauche ou de droite. Une parole fondée sur l'honneur des engagements, la confiance envers les citoyens, la loyauté dans les positions, le respect de l'adversaire, ce qui n'exclut pas (loin de là !) l'extrême âpreté du combat.
 
Le Canton n'a rien à gagner à des positions d'opportunisme, d'atermoiement, d'intérêts particuliers, sous prétexte que l'on se place (d'office !) au "Centre de l'échiquier". Un coup à gauche, un coup à droite : on fait parfois les votes, on jouit d'être le parti charnière : où est la cohérence, où est l'honneur ?
 
Genève a besoin de députés comme Cyril Aellen. Besoin de positions claires. La politique, c'est le choc des antagonismes. On commence par se battre, après éventuellement on discute. Parce que je suis, pour ma part, totalement inapte à cet "après", je ne fais pas de politique. Je ne supporte pas la négociation.
 
La politique ? Mais non ? C'est la vie, toute la vie, qui est ainsi : un combat, encore un combat, toujours un combat.
 
 
Pascal Décaillet

Lien permanent Catégories : Sur le vif 0 commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel