Colère noire

Imprimer

 
Sur le vif - Jeudi 09.06.22 - 14.22h
 
 
Et 28 millions de crédits supplémentaires pour les TPG ! Votés hier par la Commission des finances. Cette demande du Département de M. Dal Busco - le Monsieur élu par la droite, mais qui s'entend si bien avec la gauche - "a pour objectif de soutenir les TPG face aux impacts de la crise sanitaire qui sont encore importants en 2022".
 
En clair, ce sont les contribuables genevois, déjà les plus essorés de Suisse par un Etat cantonal dispendieux et tentaculaire, qui vont devoir éponger les problèmes de gestion et de trésorerie de cette régie.
 
Et ces 28 millions, votés par qui ? Par le peuple ? Par le plénum du Grand Conseil ? Pas du tout ! Par une Commission de quinze roitelets, qui se tiennent par la barbichette. En l'espèce, même pas les quinze : les neuf de la gauche et... du PDC ! Le PLR, l'UDC ont voté non. Le MCG s'est abstenu.
 
Neuf personnes, qui imposent 28 millions de dépenses supplémentaires au cochon de payeur, le contribuable genevois. Et personne qui ne bronche, dans la République ! A part votre serviteur.
 
28 millions, d'un coup, alors que nous sommes dans une année sans budget ! Si ce dernier a été refusé, en décembre dernier, très légitimement, par une majorité claire du Parlement, c'était justement pour donner le signal de la rigueur et de l'austérité.
 
Mais non ! Nos satrapes du renvoi d'ascenseur font ce qu'ils veulent. Qui les contrôle ? Qui aura le courage, un jour, d'exiger la suppression de cette scandaleuse pratique des crédits supplémentaires ?
 
Colère noire.
 
 
 
Pascal Décaillet

Lien permanent Catégories : Sur le vif 6 commentaires

Commentaires

  • En clair, je pense que le citoyen genevois doit changer son logiciel politique. Le PDC est devenu un parti de gauche!

  • N'importe quel "tabouret" et je sais de quoi je parle pourrait être élu au Conseil d'Etat sans que cela ne change quoi que ce soit au résultat. En effet le CE se comporte comme un assisté irresponsable de ses actes. Et la guche majoritaire au Grand-conseil PDC compris se félicite de n'être capable de redresser la barre. La mise sous tutelle du canton par le canton de Vaud permettrait de remettre le train fou du bout du lac sur les rails, pour sortir du brouillard un Broullis ne serait pas de trop.

  • Mais puisqu'on vous dit qu'il est indispensable de finir ce tram qui ira jusqu'au centre de Saint Julien pour permettre a encore plus de frontaliers de venir occuper des postes à Genève! La limite acceptable c'est combien 130'000 150'000? Je ne vois pas de politique de gauche dans ce système qui favorise les bas salaires en peu partout dans l'économie! C'est pour le profit des grands patrons pas de la Ville ou du Canton de Genève!

  • En fin de compte les genevois ont les politiciens qu'ils méritent: ils les ont élus et le referont à prochaine occasion. Moi je ne voterai plus jamais PDC, ce parti de vendus de gauche.

  • @ Dominique Degoumois : "politique de gauche dans ce système qui favorise les bas salaires... " et pourtant c'est une réalité !

    Ayant travaillé dans la basoche, la gauche payait moins que la droite ... tant à Genève qu'à Lausanne ...

  • "politique de gauche dans ce système qui favorise les bas salaires... " et pourtant c'est une réalité !

    Eh oui! Cette dernière émission sur le Waterloo mondialiste fait une très bonne synthèse et nous explique pourquoi tous les maux dont vous parlez ont la même origine. Je vous la conseille:

    https://rumble.com/v188haj-le-waterloo-mondialiste.html

Les commentaires sont fermés.