L'essence ? Mais elle précède l'existence !

Imprimer

 
Sur le vif - Mardi 14.06.22 - 12.55h
 
 
Pouvoir d'achat : il faut lancer la démocratie directe. Les nantis des corps intermédiaires préfèrent se pavaner dans le palais des glaces des ineffables "sujets sociétaux". Pour aller en pérorer dans l'une des 397 émissions qui leur sont consacrées sur les innombrables chaînes de la SSR. Menées par des bobos, pour des bobos. On est si bien, entre soi.
 
Ainsi, l'ahurissant refus, hier au Conseil des Etats, d'une réduction des taxes sur l'essence et le chauffage. C'était, pourtant, la voix du bon sens, de la raison. Et un signal d'attention aux réels soucis prioritaires de l'écrasante majorité des gens, dans ce pays. La masse des habitants, pas les bobos !
 
Que le peuple suisse donne une leçon à cette cléricature, totalement déracinée de la vraie hiérarchie des préoccupations et des souffrances.
 
Le peuple ! Pas celui qui vocifère. Pas celui de la rue. Mais celui qui vote. En ordre de bataille. Il est le souverain. Celui dont tout procède.
 
Pour les classes moyennes qui n'en peuvent plus d'être tondues, l'essence précède l'existence. Avec ou sans plomb.
 
 
Pascal Décaillet

Lien permanent Catégories : Sur le vif 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.