Macron, le pacifique qui aimait les barrages

Imprimer

 
Sur le vif - Mardi 14.06.22 - 16.30h
 
 
A force de "faire barrage aux extrêmes", la Macronie pérennise en France l'étrangeté physique d'un centre mou, introuvable, sans repères. Un Marais.
 
Faire barrage à l'extrême droite, ça veut dire quoi ? Considérer, pendant cinq ans, comme des citoyens de deuxième zone les 42% d'électeurs de Marine Le Pen, au second tour ?
 
Faire barrage à l'extrême gauche, ça veut dire quoi ? Prendre de haut les millions d'électeurs de Mélenchon ? La fureur montante contre le libéralisme sans entraves ?
 
"Faire barrage" à la droite et la gauche les plus claires, chacune désormais en tête dans son camp, c'est diluer volontairement tout ce que la politique peut avoir d'idéologique, d'antagoniste, dans le sens le plus noble depuis la Révolution française et les grands affrontements sous la Convention, au profit d'un centrisme vague, visqueux, opportuniste, ductile comme un métal prêt à toutes les fusions. Une démocratie chrétienne de vicaire douteux.
 
Macron, l'homme sans repères. Doué pour guetter l'occasion. Surdoué pour diviser l'adversaire. Incomparable pour durer. Mais au service ce quelle grande cause ? Quelle vision supérieure de la chose publique ? A l'aube du second quinquennat, ces questions fondamentales n'ont encore trouvé aucune réponse.
 
 
Pascal Décaillet

Lien permanent Catégories : Sur le vif 4 commentaires

Commentaires

  • Monsieur Décaillet,
    Elections législatives en France, une abomination. Qui à gagné si ce ne sont les abstentionnistes. L'individualsime, le culte de la personnalité et la déliquescence de l'intruction publique ont vidé le citoyen de tout sens civique et de patirotisme dans un Etat prétendument démocratique mais gouverné par un roitelet de la communication. Le plus triste est que nos propres gouvernants entraînent notre jeunesse sur cette pente dégradante !

  • Les français ont éus un grand illusioniste, pas sur qu'ils retrouvent leur voiture dans le parking de la salle communale à la fin du spectacle. Pas grave en France on aime les paillettes même s'il faut rentrer à pied.

  • Ce sont les authentiques "Hommes creux"!

    This is the way the World ends / Not with a Bang, but whith a Whimper (T. S. Eliot, The Hollow Men)

  • On a vu que le barrage n'a pas tenu

Les commentaires sont fermés.