Giorgia

Imprimer

 
Sur le vif - Lundi 12.09.22 - 10.43h
 
 
 
Le 25 septembre, le peuple souverain d’Italie pourrait bien écrire une page d’Histoire, en portant Giorgia Meloni au pouvoir. À un mois du centième anniversaire (28 octobre) de la Marche sur Rome.
 
Les futurs perdants ont déjà préparé la parade, qu’ils nous servent, à l’envi, depuis que Mme Meloni affole les sondages : sa victoire, diront-ils, est l’œuvre de Poutine. Oui, ils diront ça. On parie ?
 
Il est bien connu, en revanche, que les Américains, par services interposés, n’ont jamais entretenu le moindre rapport de financement avec, allez prenons un exemple au hasard, la Democrazia Cristiana et ses affidés, depuis 77 ans. Et n’ont jamais été traversés, une seule seconde, par l’idée d’intervenir dans un processus électoral, à l’extérieur de leurs frontières.
 
 
Pascal Décaillet

Lien permanent Catégories : Sur le vif 2 commentaires

Commentaires

  • Les Américains sont le bien. Heureusement papa/maman OTAN est là, nous en Europe on ne sait pas s’organiser. Pour notre défense. Non parce que:

    J’oriente « l’ennemi s’appelle rouge il vient de l’est…. Et pour toujours, pour l’éternité » il vient de l’Est l’ennemi.

    Les Russes/ Soviétiques sont le mal. Pour toujours. Le racisme anti russe n’est pas du racisme. C’est permis.
    Les Russes n’ont qu’à nous ressembler. Et peu importe leur histoire..leur identité .

    En Ukraine en nous alignant sur les sanctions anti russes on défend nos valeurs!

    Et pendant ce temps beaucoup de jeunes hommes, surtout, meurent.
    Mais on défend nos valeurs.

    Les quelles? Ces valeurs. Ah mais oui par exemple la grande démocratie ukrainienne attaquée par le gros ours autocrate . Et tant pis pour les Russes ukrainiens russophones du Donbass. Depuis 2014.

    On défend nos valeurs.

    Et bien entendu si l’ultra droite en Italie gagne les élections se sera encore un coup des Russes. Comme lors de la panne de ma machine à laver.

  • Il va être difficile de dire que Meloni est aidée par les russes car elle a clairement apporté son soutient à l'Ukraine, l'OTAN et son opposition à "l'agression Russe". Alors, ok elle est anti-Union Européenne, mais elle est complètement américanisée. D'ailleurs, elle fait partie du Think Tank, Aspen Institute (renseignez vous là-dessus). Donc, en bref, elle est l'équivalent de ce que les américains appellent à droite, les RINO (Republican In Name Only = républicains seulement de nom). Ces derniers sont finalement très proches des démocrates et sapent le parti Républicain car ils suivent les directives des Think Tank mondialistes. Donc, Meloni a toutes les probabilités de décevoir. Comme Salvini, qui finalement n'a pas réussi à juguler l'immigration d'appauvrissement et de remplacement qui défigure la si belle Italie.

Les commentaires sont fermés.