Un gouvernement de caissiers

Imprimer

 
Sur le vif - Mercredi 09.11.22 - 13.36h
 
 
Mesures du Conseil d'Etat contre le renchérissement : la caricature de la gauche au pouvoir ! Il n'y en a que pour le relèvement des allocations.
 
Tout ce que le gouvernement de gauche appelle "mesures" pour combattre la vie chère, c'est de l'argent des contribuables, versé en plus ! A part distribuer notre argent, celui de ceux qui payent déjà des masses d'impôts, et ne bénéficient jamais de la moindre subvention, le Conseil d'Etat ne propose aucune mesure inventive, dynamique. Seulement verser de l'argent, encore de l'argent, toujours plus d'argent ! Notre argent !
 
Le gouvernement de gauche ne s'intéresse qu'à s'assurer une clientèle électorale parmi les assistés. Pour lui, les classes moyennes, laborieuses, fiscalisées à l'extrême, n'existent pas.
 
Que fait le Département de l’Économie ? Quelle vision prospective, imaginative, offensive a-t-il de la situation ? Entend-il gouverner, ou juste tenir la caisse ? En distribuant de l'argent qui n'est pas le sien. Notre argent.
 
 
Pascal Décaillet
 

Lien permanent Catégories : Sur le vif 3 commentaires

Commentaires

  • Et la note sera pour qui????
    Les mêmes que d’habitude

  • En effet, je suis effarée par cet argent distribué n'importe comment, quoi qu'on en dise. Et ce sont toujours les mêmes qui paient et qu'on essore. Tout ceci à cause de citoyens qui ne se sentent pas concernés d'aller voter/élire car "de toute façon, ils font ce qu'ils veulent".

    Construire une société volontaire et responsable de son destin est à l'ordre du jour toutes affaires cessantes. Cela commence par une vraie scolarisation avec la valeur de l'effort, ce qu'on a proprement gommé des programmes scolaires depuis bientôt 20 ans. On prépare un avenir de dettes monstrueuses pour nos enfants, qui ont eu le cerveau tellement lavé à l'école qu'ils ne voient rien venir...

    Une idée qui va faire hurler dans les chaumières, serait de supprimer le droit de vote pour les personnes au bénéfice de versements de soutien par l'état (je ne parle pas de rentes AVS et 2ème piliers légaux). Car chaque vote a une implication financière, et voter pour alimenter sa propre caisse, c'est quand-même sympathique.

  • C'est toujours les mêmes qui trinquent ...

    Votre 3ème paragraphe n'a besoin d'aucun commentaire !!!

Les commentaires sont fermés.